Avec l’arrivée de l’hiver, les Français passeront davantage de temps chez eux. Néanmoins, si bon nombre de personnes apprécient chaque moment passé dans leurs habitations, d’autres vivent ces instants comme un véritable calvaire. Pour les plus sensibles, la pollution intérieure cause, en effet, de nombreux problèmes de santé. Afin d’y remédier, les particuliers doivent absolument apprendre à purifier l’air ambiant. Voici donc ce qu’il faut savoir sur ce sujet.

Des gestes simples pour purifier l’air à l’intérieur de son domicile

Il existe d’innombrables astuces permettant de lutter contre la pollution intérieure. Un des plus simples consiste notamment à aérer les différentes pièces de la maison en ouvrant régulièrement ses fenêtres. Une bonne ventilation sera essentielle pour renouveler l’air ambiant. D’ailleurs, on gardera cette habitude même en hiver. À cette période de l’année, l’air est particulièrement humide. Ce qui favorise la prolifération de nombreux agents pathogènes. Au printemps, on évitera d’ouvrir ses volets au petit matin. Cela déclenchera des crises d’allergies chez les personnes sujettes au rhume des foins. Durant la matinée, l’air est effectivement très chargé en pollen.

Pour limiter la quantité de particules fines présentes dans l’air, on s’efforcera également de passer l’aspirateur régulièrement. Cette recommandation est d’autant plus valable si l’on a des animaux de compagnie. En effet, ces derniers laissent leurs poils partout en plus des bouts de peau qui peuvent contenir des acariens. Par conséquent, le propriétaire doit être rigoureux sur tout ce qui concerne les corvées de nettoyage. Idéalement, on nettoiera la maison de fond en comble une fois par mois. Cela permettra également d’identifier les parties de l’habitation touchées par des problèmes d’humidité. Si rien n’est fait, de la moisissure apparaîtra sur ces zones humides. Il faut savoir que ces champignons diffusent leurs spores dans l’air. Ces dernières causent différentes formes d’allergies.

Le purificateur d’air : un équipement pratique pour améliorer la qualité de l’air

Conscients de la santé fragile de leurs enfants, de nombreux parents ont investi dans un purificateur d’air. Ce dispositif a été conçu pour se débarrasser des particules fines et des agents pathogènes présents dans l’air. Aujourd’hui, on en dénombre plusieurs variantes ayant chacune ses propres spécificités. Les modèles les plus répandus embarquent par exemple un ingénieux système de filtration. Ils retiennent les éléments indésirables à l’aide de filtres performants. D’autres appareils ionisent l’air afin d’éliminer la poussière. Enfin, quelques-uns diffusent du plasma ou utilisent la photo catalyse.

Dans ce contexte, les particuliers n’ont que l’embarras du choix. D’ailleurs, ces équipements sont accessibles à tous les budgets. Pour faire le bon choix, on s’attardera sur de nombreux points. Toujours est-il que les intéressés obtiendront de précieuses informations sur internet. En plus de fournir les critères à prendre en compte pour le choix, certaines pages web présentent également les modèles les plus performants. Quelques purificateurs d’air offrent par exemple une meilleure protection contre les acariens. Par conséquent, on les installera en priorité dans sa chambre à coucher. Heureusement, leur installation ne requiert aucun aménagement particulier. Dans la majorité des cas, il suffit de brancher le dispositif à une prise électrique.

Catégories : Vie pratique

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *