Rénover sa maison est l’occasion de vérifier si l’isolation est encore intacte ou si elle mérite aussi une attention particulière. Une isolation thermique réussie garantit en effet la performance énergétique de l’habitat et le confort des occupants tout au long de l’année. Elle permet notamment de lutter contre les pertes de chaleur et de fraîcheur. Le présent article fournit plus de détails à propos de ce procédé.

 Le principe de l’isolation thermique

Tout d’abord, il faut savoir que le procédé se sert de trois techniques: l’isolation par l’intérieur, l’isolation par l’extérieur et l’isolation répartie ou régulière. La première méthode est la plus utilisée, car les travaux ne requièrent aucune modification de l’extérieur du logement. L’opération coûte moins cher. Toutefois, la surface habitable sera réduite. Les ponts thermiques ainsi que les points engendrant des transferts de chaleur ne seront pas totalement supprimés. En revanche, la seconde méthode élimine la majeure partie des ponts thermiques, et ce, sans diminuer la surface habitable. Elle est aussi efficace pour protéger les murs des variations thermiques.

En termes de prix, elle est beaucoup moins accessible que la précédente. La dernière méthode, quant à elle, fait de l’isolant un élément de la structure de l’habitation. Quelle que soit la technique choisie, il est important de sélectionner le matériau adéquat. Les produits isolants sont très diversifiés sur le marché, tant en forme qu’en composition. Certains sont disponibles en vrac, en natte ou en mousse. Pour la composition, cela dépend principalement de l’environnement dans lequel le matériau sera utilisé afin de réduire les risques sur la santé des habitants.

Quels sont les avantages de ce type de procédé ?

Ce procédé permet avant tout de réaliser des économies en énergie et d’éliminer les nuisances thermiques. Une maison bien isolée est confortable aussi bien en hiver qu’en été. Grâce à l’isolation thermique, tout transfert de la chaleur avec l’extérieur est évité. Les pertes de chaleur se font essentiellement par la toiture, les murs et les fenêtres. D’où l’intérêt de procéder à une isolation sous toiture. De plus, un bon isolant permet de réduire jusqu’à plus de 40% de la facture d’électricité. Il s’applique généralement entre le pare-air et le pare-vapeur. La première membrane permet de renforcer l’étanchéité de la surface isolée, tandis que la seconde est indiquée pour protéger la charpente contre les infiltrations d’eau, et donc pour limiter l’humidité.

Une bonne isolation de l’habitat est une garantie de confort pour les propriétaires. Désormais, les parois seront parfaitement isolées. Ainsi, les occupants pourront enfin mieux dormir durant les saisons hivernales et les saisons estivales. L’isolation thermique constitue aussi un excellent moyen pour lutter contre le réchauffement climatique. Cela réduit en effet le rejet de gaz à effet de serre. En hiver, par exemple, les émissions de CO2 et la consommation d’énergie sont réduites. Et en été, l’isolation va permettre de diminuer l’usage de la climatisation. Il ne faut pas oublier que celle-ci consomme beaucoup d’énergie. Procéder à une isolation thermique est aussi l’occasion de valoriser son patrimoine en vue d’une revente. Les futurs acquéreurs et les intéressés ne manqueront pas de demander si le domicile est bien isolé. 

Catégories : Maison

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *