Le groupe de sécurité assure plusieurs rôles sur un chauffe-eau. Monté sur l’entrée d’eau froide, cet élément va assurer la gestion de la pression de l’eau, de son déversement et de son évacuation. Mais cet élément va à travers ces composants sécuriser le chauffe-eau, comment fonctionne-t-il en pratique et comment le plombier doit-il procéder à son installation. Élément de réponse !

Les principales fonctions d’un groupe de sécurité

Un groupe de sécuritéest un organe de sécurité qui se compose de clapet anti-retour, d’une vanne d’arrêt et d’une soupape de sécurité. Installé sur l’entrée d’eau froide de l’appareil de chauffe, cet élémentva assurer le bon fonctionnement de l’appareil de chauffegrâce à la gestion de l’eau chauffée.

En effet, le clapet anti-retour sert à éviter le reflux d’eau chaude vers le circuit d’eau froide qui pourrait contaminer l’eau. La soupape de sécurité va par contre servir à faire échapper l’excès d’eau provoqué par la dilation durant la chauffe. Quant au clapet de sécurité, il sert à protéger l’appareil contre les excès de pression en maintenant l’eau à une pression de 7 bars.

Le groupe de sécurité, l’organe aux multiples fonctions sont bien plus qu’un élément de sécurité.Cet équipement équipé d’une vanne d’arrêt va aussi permettre de couper l’alimentation en eau de l’appareil de chauffe et de réaliser la vidange l’appareil.Jouant donc plusieurs rôles lors du cycle de chauffe, le groupe de sécurité doit êtreparfaitement adapté à l’appareil sur lequel il est installé.

Sur le marché, le plombier a notamment le choix entre un modèle à couder qui est adapté aux chauffe-eau horizontaux dont les connexions sont sur le côté. Le modèle à connexion droit est par contre adapté aux chauffe-eau verticaux dont la connexion est alignée avec la sortie de vidange.

Comment installer ce dispositif de sécurité ?

Indispensable sur un système de chauffe-eau, le groupe de sécurité doit être installé correctementpour qu’il puisse jouer tous ses rôles.Avant d’intervenir, il faut couper l’alimentation en eau et en électricité de l’appareil pour sécuriser les travaux.

  1. L’emplacement

Ce dispositif de sécurité est à raccorder au chauffe-eau sur l’arrivée d’eau froide. Après préparation du filetage à l’endroit prévu à son installation, cet élément pourra y trouver place.

  • L’installation

Le dispositif pourra ensuite être fixé et vissé jusqu’à point dur. Après fixation à la main, il faut continuer à la clé dans l’axe de l’écrou du circuit d’eau froide connecté au chauffe-eau. Pour assurer une bonne étanchéité de l’installation, il faut ajouter du ruban teflonné.

  • L’étanchéité du circuit d’eau froide

Il faut ensuite mettre un joint sur l’écrou du circuit d’eau avant de le serrer sur le dispositif de sécurité.

  • Fixation du siphon

Le siphon sera ensuite installé et vissé sur la garde d’aire du groupe. Il sera aussi raccordé à l’évacuation des eaux usées tout en s’assurant de la parfaite étanchéité de l’ensemble.

À la fin, une dernière vérification du bon fonctionnement de l’ensemble est nécessaire après avoir établi l’alimentation en eau et en électricité.

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *