Profiter autrement d’une piscine est désormais possible grâce au système de nage à contre-courant. Intégré ou hors bords, ce type d’installation permet de nager dans une piscine mais aussi de profiter du bienfait des jets hydro massant. Si le système de nage contre-courant quel que soit le système choisi va fonctionner grâce à une pompe, que doit on choisir pour équiper convenablement un bassin ?

Système de nage à contre-courant, principe de fonctionnement

Concevoir une piscine privative c’est avant tout pour pouvoir se détendre, toutefois, celle-ci pourrait bien être équipée d’un système de nage à contre courant qui fournit un courant. Utilisé pour se nager mais aussi profiter de l’hydro massage, cet élément complémentaire d’une piscine pourrait bien plaire au plus grand nombre.

Pour disposer de ce système de nage à contre-courant, l’élément le plus important se trouve dans la plomberie de la piscine ou dans un appareil (cas d’un système de nage hors-bord). En effet, dans cette partie, il faut disposer au plus de la plomberie traditionnelle, la pompe qui rejette un puissant courant artificiel. Celle-ci devra au préalable aspirer l’eau du bassin avant de le projeter à travers la buse de refoulement.

Géré par une commande pneumatique, le jet venant de la pompe pourra permettre de nager à contre-courant comme il peut aussi avoir un effet de balnéothérapie. Le débit d’air et d’eau étant réglable et avec des conduites orientables, le système de nage à contre-courant va s’adapter à tous les besoins.

Système de nage à contre-courant encastré ou hors bords ?

Deux types de système de nage à contre-courant, à  savoir le hors bords et l’encastrable sont disponible sur le marché. Le système encastré est plutôt destiné aux piscines à construire car celui-ci est intégré à la construction. Pour ce type de système de nage, le technicien plombier doit disposer d’une pièce à sceller complémentaire qui va contenir les buses d’aspiration et de refoulement du système. Bien que ce système de nage soit plus complexe, les jets sont beaucoup plus naturels et réglables à souhait.

Sur une piscine existante ou hors-sol, il faut opter pour le système hors bords qui se fixe sur la margelle ou la plage de la piscine. La partie basse qui crée le courant devra être immergée dans le bassin. Simple à mettre en place, ce modèle de système de nage est seulement à fixer solidement aux abords du bassin.

L’un comme l’autre système de nage à contre-courant est intéressant, toutefois, il faut prévoir une certaine somme pour équiper une piscine. Si le système intégré vaut 1000 à 6000 euros dont l’installation de la canalisation et la pompe sont comprise, celui hors bords vaut entre 800 à 3000 euros.

 

Catégories : Maison

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *