L’ostéoporose est une maladie silencieuse qui accompagne souvent les divers signes de la ménopause. Notre capital osseux a toujours tendance à se réduire considérablement pendant cette transition importante vers la ménopause.

L’ostéoporose intervient pendant les multiples phases de la ménopause, sans pour autant, avoir de liens de causalité avérés avec ce phénomène. Autrement dit, ce n’est pas l’état physique ou la transformation subit par l’organisme au moment de la ménopause qui cause l’ostéoporose mais bien des facteurs dépendants entièrement de notre mode de vie.

Tout comme les bouffées de chaleur, les suées nocturnes ou les douleurs articulaires, elle est due à une mauvaise hygiène de vie, une mauvaise alimentation et un manque d’activités. Or, lorsque la structure osseuse se réduit, on devient plus vulnérable. On est davantage exposé aux fractures et à divers types de blessures. Heureusement, il existe quelques astuces simples et naturelles pour protéger son capital osseux que l’on peut mettre en pratique très tôt.

En effet, il ne faut pas attendre d’avoir 45, 50 ou 55 ans pour s’y mettre. Plus on s’y prend tôt, plus on a des chances d’éviter ce phénomène à un âge plus avancé.

Le mécanisme de l’ostéoporose

L’os est constitué de cellules comme n’importe quel organe du corps. Il contient donc également de protéines et de minéraux. Le mécanisme de renouvellement de cet organe diminue avec l’âge.

Une mauvaise hygiène de vie peut entraîner des carences importantes.

Il est donc primordial de rectifier de mauvaises habitudes pour booster et aider ce mécanisme naturel de régénérescence cellulaire. Pour cela, il convient de trouver un équilibre alimentaire pour avoir des os solides. Cela permet d’éviter les carences en vitamine D, en calcium, en magnésium ou en phosphore. Il convient également de pratiquer des exercices régulièrement pour réduire les douleurs articulaires qui accompagnent très souvent cette décroissance de la masse osseuse.

Les différents facteurs de risques de l’ostéoporose

La consommation d’alcool et de tabac sont des facteurs de risque d’ostéoporose et peuvent aggraver les signes de ménopause. Des études ont permis de démontrer que cette pathologie pouvait également être génétique puisqu’il y a de fortes chances de présenter les mêmes signes d’ostéoporose sévères qu’un parent. Le sexe peut également représenter un facteur de risques supplémentaire puisqu’il a été prouvé que les femmes sont plus exposées à l’ostéoporose que les hommes.

Comment lutter efficacement contre l’ostéoporose

  • L’alimentation

L’apport quotidien en calcium pour une femme entre 25 et 60 ans ne doit pas être inférieur à 1000 mg. Les lactoses d’origines végétales sont donc fortement conseillés tels que le lait de soja ou le lait d’amandes. En plus de leur apport calcique, ils contiennent des isoflavones (phytoestrogènes), indispensables pour atténuer les bouffées de chaleur de la ménopause.

  • La réduction du sel

Bien qu’il soit fortement déconseillé de suivre un régime sans sel trop strict, il est préférable de ne pas en abuser non plus. En effet, le sel nuit au bon fonctionnement des cellules en bloquant le calcium.

  • L’arrêt du tabac, de la caféine et de l’alcool

L’alcool et le tabac inhibent complètement les cellules en créant des dysfonctionnements dans leur mécanisme. Les cellules ne font plus correctement leur travail (former l’os) et l’ostéoporose s’installe durablement puisque ces mauvaises habitudes s’accompagnent également d’une forme de dépendance.

  • La vitamine D

Il ne suffit pas de consommer de la vitamine D en quantité pour être au top. Il faut également s’exposer à la lumière et aux rayons du soleil suffisamment pour déclencher le phénomène de synthétisation de la vitamine D par la peau. Une fois dans les organes vitaux tels que le foie ou les reins, la vitamine D booste la minéralisation de l’os. La vitamine D a également des effets sur les symptômes de l’hyperthyroïdie. Il empêche la déprime et les troubles de l’humeur de s’installer.

  • Bouger et faire du sport

Le fait de pratiquer une activité sportive de façon régulière permet de lutter contre de multiples maux et pathologies : la vieillesse, les douleurs articulaires, les bouffées de chaleur, les maladies cardio-vasculaires, le stress, l’anxiété, le surpoids et bien sûr la diminution de la masse osseuse. Si la marche, la nation ou le vélo sont réputés comme d’excellents sports cardio, il faut également s’intéresser aux exercices de relaxation pour stimuler les os et les muscles.

Catégories : Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *