La majorité des foyers français sont fournis en courant monophasé, un courant alternatif constitué de phase et de neutre. Un abonnement pouvant être fourni jusqu’à 12 KVA, le monophasé est dans la majorité des cas l’offre à laquelle souscrire même après utilisation d’un courant triphasé.

La signification d’un courant monophasé

Le courant électrique se décline sous deux formes, le monophasé et le triphasé. Dans les installations domestiques, le raccordement monophasé est la forme la plus courante. Par définition, le courant monophasé est un courant alternatif et non continu constitué d’une seule phase électrique et d’un neutre. En pratique, le monophasé est composé de deux fils conducteurs (la phase et le neutre) dont une différence de tension de 230 V les sépare. Si le courant monophasé est majoritairement utilisé dans les habitations françaises, il peut être fourni jusqu’à 12 KVA en fonction du besoin de chaque bâti.

L’électricien et le fournisseur d’électricité recommandent le raccordement monophasé dans les locaux à usages d’habitation. En effet, ce type de courant est adapté à la consommation d’énergie normale. C’est donc un courant parfaitement adapté à tous les types d’appareils électriques ménagers, le chauffage et l’éclairage. Mais, lorsque l’électricien le recommande, il doit aussi prévoir une installation électrique adaptée au courant monophasé en privilégiant les prises standard à deux trous et d’une tige de terre.

Le passage à un triphasé au raccordement monophasé

Il arrive que le raccordement monophasé soit plus adapté au besoin d’un logement par rapport à un triphasé. Il faudra alors passer au monophasé en contactant le fournisseur. Pour savoir si le raccordement monophasé est adapté à l’installation électrique du logement, visitez ce lien https://mon-plombier-asnieres-seine-92.com. Mais, en pratique, le passage du triphasé au monophasé ne nécessite pas de grand changement de l’installation électrique en place.

Parmi les quelques travaux de modification nécessaire, il y a la nécessité de condamner les circuits terminaux en 4 pôles afin qu’ils passent en monophasé. Quant aux dispositifs de protection différentiels, ils pourront être réutilisés sur un courant monophasé, en utilisant uniquement le pôle phase et neutre. Les autres composants de l’installation électrique pourront être réutilisés. Toutefois, une étude de l’adaptation de l’installation électrique pour le passage au monophasé est à réaliser avec un électricien avant le passage du Consuel et du fournisseur.

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *