Le calorifugeage consiste à isoler les systèmes de circulation d’eau chaude ou de chauffage (tuyaux, citernes, réservoirs, …). Cette opération a pour objectif d’éviter les déperditions chaleur. En effet, le calorifugeage protège les équipements contre les perturbations extérieures telles que le gel, la condensation, ou le givre. Ainsi, il permet de conserver l’énergie thermique tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre.

Les avantages du calorifugeage

Les pertes de chaleur sont souvent importantes au niveau des tuyauteries, ce qui revient à un véritable gâchis énergétique. En effet, l’eau chaude produite passe par des tuyaux souvent mal isolés, qui traversent de plus ensuite des zones non-chauffées. Ainsi, le manque d’isolation des tuyauteries fait perdre à l’eau chaude des calories lors de son acheminement. Cette lacune contribue à l’augmentation de la consommation et des dépenses d’énergie. C’est pourquoi le calorifugeage présente de nombreux avantages. Puisque le système est protégé de la température ambiante, calorifugeage permet de préserver la chaleur. Ainsi, il permet de réaliser jusqu’à 10% d’économies d’énergie par an en réduisant voire supprimant les déperditions. De plus, sa mise en place ne nécessite pas de travaux importants. Choisir le calorifugeage, c’est optimiser donc son système de chauffage tout en faisant des économies notables.

Comment fonctionne le calorifugeage ?

L’isolation des tuyaux de chauffage et d’eau sanitaire se fait à l’aide d’une gaine isolante. On utilise habituellement des manchons de mousse en plastique, des bandes de fibres minérales, de la laine de verre, du liège, des polystyrènes, des mousses phénoliques, du verre cellulaire ou encore des coquilles de fibres minérales. L’efficacité de l’isolation varie en fonction de l’épaisseur de l’isolant, du diamètre des tuyaux, mais aussi de la conductivité thermique. La réglementation a établi plusieurs catégories de calorifugeage, classées de 1 à 6 : plus le chiffre est élevé, plus le calorifugeage est performant. Ces travaux d’isolation sont légers et rapides.

A qui est destiné le calorifugeage ?

Particuliers, copropriétés, secteur tertiaire…tout le monde est susceptible d’être concerné par le calorifugeage. Cette opération est particulièrement conseillée si votre tuyauterie traverse des zones froides et/ou éloignées des points de chauffage. C’est un procédé d’économie d’énergie qui s’adresse à tout type de bâtiments. L’opération ne nécessite pas de vote en assemblée générale de copropriété, et ne demande pas d’investissement pour les propriétaires et locataires de l’immeuble. De plus, l’état soutient une telle initiative qui permet de préserver les ressources énergétiques. Ainsi, il est aujourd’hui possible d’obtenir un financement à 100% pour des travaux de calorifugeage chez les particuliers ou dans votre copropriété. N’hésitez pas à en bénéficier.

Catégories : Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *