Pour une raison ou une autre, vous devrez entamer des travaux de ravalement pour votre façade ?Dans ce cas, sachez que, que ce soit pour la rénovation, le nettoyage, la peinture ou l’enduit, il est toujours important de demander une autorisation. Et bien évidemment, pour cela, il faut constituer un dossier et suivre quelques étapes. Mais comment procéder à la demande d’autorisation ? Pour vous aider à y voir plus clair, nous allons vous fournir quelques informations dans cet article.

Notion de ravalement de façade

Avant d’entrer dans le vif du sujet qui n’est autre que les étapes de la déclaration des travaux, il est tout d’abord important de connaitre un peu plus sur le ravalement de façade. En fait, il s’agit d’un procédé qui consiste à rénover la façade et à l’entretenir dans le but de retrouver son aspect original et impeccable. Les travaux à effectuer varient bien évidemment en fonction de l’état de la façade, mais dans tous les cas, étant donné qu’il s’agit d’une opération délicate et complexe, le mieux sera de confier les travaux à un professionnel dans le domaine comme ce ravaleur dans le 77. Étant un expert en la matière, ce dernier est le mieux placé pour trouver les meilleures solutions, quelle que soit la situation. De manière générale, le ravalement doit s’effectuer tous les 10 ans, mais tout dépend de la commune et de la décision du maire. De ce fait, il faut se renseigner à la mairie, pour connaitre la fréquence imposée dans votre commune.

Les dossiers à fournir                      

Avant de se lancer dans les travaux, il faut effectuer une demande. Pour cela, vous devrez réunir quelques documents : un plan de situation cadastrale, un plan de masse, une photographie couleur de la façade à ravaler, une photographie de votre environnement proche, 2 photographies de l’environnement éloigné, le devis de l’artisan et bien évidemment la demande. Àtitre de précision, cette dernière peut être établie par le propriétaire ou son représentant, comme son architecte. De manière générale, ce sont les documents que vous devrez réunir et que vous devrez déposer à la mairie ou envoyer en recommandé avec Accusé de Réception. Par ailleurs, si vous vous trouvez dans un lieu historique ou protégé, vous aurez surement besoin d’autres documents. Toutefois, pour ne pas se tromper, il est toujours préférable de se renseigner auprès de la mairie. 

Les étapes pour faire la déclaration

En ce qui concerne les étapes pour la déclaration, vous devrez déposer deux exemplaires à la mairie. Vous allez recevoir un récépissé qui contient un numéro d’enregistrement et la date pour entamer les travaux. En principe, le service de l’administration a un mois pour répondre à votre demande. Et dans le cas où votre dossier serait incomplet, le responsable a un mois pour vous les réclamer. Une fois que le délai d’un mois est dépassé, si vous n’avez obtenu aucune réponse de la mairie, vous pouvez immédiatement entamer les travaux. Toutefois, dans le cas où la mairie ne répondrait pas, n’oubliez pas de demander un certificat d’absence d’opposition.

L’autorisation en deux mots

De manière générale, l’autorisation est valable pour une durée de 3 ans. Dans les cas où vous n’avez pas commencé les travaux à la date prévue, vous pourrez prolonger l’autorisation pour un an. Cependant, vous devrez effectuer la demande de prolongation, au moins deux mois avant la date d’expiration de l’autorisation. Vous pouvez prolonger une deuxième fois l’autorisation, toujours pour un délai d’un an. Dans tous les cas, il faut que l’autorisation soit à tout moment affichée. Et cela, de manière visible. Vous pouvez vous procurer des panneaux en mairie ou dans les magasins de bricolage.

Catégories : Maison

1 commentaire

Anthony · 8 octobre 2019 à 8 h 02 min

Super
Les autorisations, j’ai failli zapper ça. C’est vrai, sans les autorisations, ce sera impossible de demander un crédit immobilier pour mener à bien ce projet de ravalement de façades.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *