Thermomètres d'intérieur

Thermomètres d’intérieur : les modèles standard

Le thermomètre d’intérieur standard peut fonctionner sur divers principes.

Les modèles avec du liquide en verre

Pour ces modèles classiques, la tige du thermomètre est reliée à une ampoule par l’intermédiaire d’un tube semi-rigide ou flexible. Pour les thermomètres classiques, la température qui est lisible sur la tige de l’appareil est en réalité mesurée par l’ampoule grâce au liquide présent dans le tube de verre.

C’est la dilatation du liquide sous l’effet de l’augmentation de la température qui permet de prendre des mesures. Inversement, le liquide se contracte quand la chaleur diminue. C’est le principe sur lequel fonctionnent les thermomètres à mercure. Le mercure étant aujourd’hui connu pour sa toxicité, on utilise maintenant du toluène ou de l’alcool dans les thermomètres classiques. Ces différents liquides sont utilisés en raison de leur excellente capacité à se dilater. En outre, il faut aussi que les liquides ne gèlent pas sous l’action du froid.

D’un autre côté, la taille de l’ampoule et la finesse du tube permettent une montée rapide du liquide quand il faut atteindre une mesure de température donnée. La détermination de la bonne mesure est donc relativement rapide.

On reproche aux thermomètres d’intérieur classiques de ne pas être aussi précis que les modèles les plus modernes. Toutefois, à moins de désirer avoir un thermomètre très précis pour des utilisations spécifiques, un thermomètre d’intérieur classique peut vous permettre de prendre des mesures de températures utiles. Ces appareils classiques sont en outre bien plus accessibles financièrement. Ils trouvent leur place assez facilement dans des salles de séjour ou dans des chambres, et peuvent servir d’atout de décoration.

Les modèles à cadran

Il existe des modèles de thermomètre d’intérieur à cadran. Ces types de thermomètres prennent la mesure de la température grâce à une bobine qui a l’apparence d’un ressort et qui réagit sous l’effet de la chaleur. L’un des bouts de cette bobine est relié à une sorte de pointeur. Toute augmentation de la température entraîne une dilatation du métal, ce qui fait tourner le pointeur vers la partie supérieure du cadran. Quand la température redescend, le métal perd de sa dilatation, ce qui fait tourner le pointeur plus bas sur le cadran. En plus d’être relativement précis, les thermomètres à cadran sont agréables à regarder. Ils sont donc choisis très souvent pour leur côté esthétique. En général, les thermomètres à cadran sont très résistants en raison des matériaux durables et de qualité qui servent à leur fabrication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *