Ventilateur mécanique contrôlée, voici comment développer le sigle VMC, trois lettres fréquemment rencontrées dans la construction. En effet, cet équipement est essentiel pour le confort en été comme en hiver, notamment quand il s’agit du modèle à double flux.

Fonctionnement du VMC

La VMC simple flux extrait l’air vicié du logement, tout comme le double flux qui, en plus, réinsuffle de l’air neuf dans le foyer. Un VMC est un équipement utilisé pour assurer le renouvellement de l’air dans la pièce au sein de laquelle il est installé. Selon un technicien d’installation sanitaire francilien (https://mon-plombier-chatillon-92.com), le VMC représente une solution efficace contre les pertes d’énergie. En effet, 20% des déperditions thermiques quotidiennes résultent du renouvellement de l’air. Pour remédier à ces pertes et faire des économies de chauffage, les clients du plombier des Hauts-de-Seine on presque tous opté pour une VMC (ventilation mécanique contrôlée) par un électricien. Cette dernière a pour but d’assurer la fonction de renouvèlement de l’air frais à l’intérieur des pièces d’un bâtiment. En termes de rapport qualité prix, il vaut mieux opter pour un VMC double flux. Cela permettra de disposer d’un équipement ayant deux fonctions essentielles au confort et à la préservation de la nature.

VMC : qui pour l’installer ?

Le réseau de circulation des flux d’airs est composé de tuyaux installés dans des canalisations. Ils constituent un réseau tout aussi important que celui de la plomberie. A la vue de cette information, il va de soi que les installateurs sanitaires sont les personnes habilitées à mettre en place un VMC, un équipement également mis en place par les professionnels en installation électrique. Etant donné que les techniciens d’installation actuels sont presque tous polyvalents, il va de soi que cette manœuvre peut être exécutée par tous les artisans, à condition d’y être habilité officiellement. En somme, ne vous souciez pas du statut du professionnel avec lequel on travaille. Si ce dernier peut vous montrer les références concernant le travail accompli et un permis de travail en règle, il est digne de confiance. Dans le cas contraire, songez à changer d’artisan pour éviter les accidents. 

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *